Réinitialiser mot de passe
E-mail
Password
RNTI

MODULAD
Matrice de dépendances enrichie
In LMO 2009, vol. RNTI-L-3, pp.105-119
Résumé
Les matrices de dépendance (DSM - Dependency Structure Matrix), développées dans le cadre de l'optimisation de processus, ont fait leurs preuves pour identifier les dépendances logicielles entre des packages ou des sous-systèmes. Il existe plusieurs algorithmes pour structurer une matrice de façon à ce qu'elle reflète l'architecture des éléments analysés et mette en évidence des cycles entre les sous-systèmes. Cependant, les implémentations de matrices de dépendance existantes manquent d'informations importantes pour apporter une réelle aide au travail de réingénierie. Par exemple, le poids des relations qui posent problème ainsi que leur type ne sont pas clairement présentés. Ou encore, des cycles indépendants sont fusionnés. Il est également difficile d'obtenir une visualisation centrée sur un package. Dans ce papier, nous améliorons les matrices de dépendance en ajoutant des informations sur (i) le type de références, (ii) le nombre d'entités référençantes, (iii) le nombre d'entités référencées. Nous distinguons également les cycles indépendants. Ce travail a été implémenté dans l'environnement de réingénierie open-source Moose. Il a été appliqué à des études de cas complexes comme le framework Morphic UI contenu dans les environnements Smalltalk open-source Squeak et Pharo. Les résultats obtenus ont été appliqués dans l'environnement de programmation Pharo et ont mené à des améliorations.